Première mission itinérante : récits et photos - L'Eglise Catholique à Reims et dans les Ardennes

Actualités

Publié le 14 octobre 2019

Première mission itinérante : récits et photos

C’était une grande première pour notre diocèse et pour l’équipe des missionnaires diocésains. Une mission itinérante « test » s’est déroulée dans la région du Porcien du 7 au 13 octobre 2019 dans la perspective de la mise en place du nouveau projet diocésain. Témoignages, récits et images de cette semaine où notre Eglise diocésaine était « en sortie ».

Qu’est-ce qu’une mission itinérante ?

Les missions itinérantes ont pour objectif d’aller à la rencontre de ceux vers qui nous voulons être témoins de notre foi pour leur annoncer l’Évangile. Elles se déroulent sur une ou plusieurs paroisses, à des moments choisis en fonction de l’activité humaine ou du calendrier liturgique, cherchant à rejoindre des personnes plus ou moins éloignées de la vie ecclésiale, et auprès desquelles nous voulons être présents.

Pour soutenir ces missions, une Équipe de Missionnaires Diocésains a été constituée par l’Archevêque. Placée sous la responsabilité de l’évêque auxiliaire, deux prêtres en font partie, avec un diacre, une religieuse et des laïcs.

Par ces missions itinérantes, le but est donc de passer de la pastorale de la cloche (« Viens à la messe! ») à la pastorale de la sonnette (« Bonjour, je viens te visiter »).

L’équipe missionnaire diocésaine avec les habitants de Hannogne, devant la camionnette « En route pour la mission! »

Le déroulement de la mission itinérante

« La mission a été très bien préparée par l’équipe locale » raconte le père Dominique Fleury de l’équipe des missionnaires diocésains. En plus de l’organisation logistique, les paroissiens du territoire concerné ont préparé la mission en priant une neuvaine.

Ainsi, le programme de la mission fut aussi dense que varié :

  • Une louange / prière le matin
  • Visites à domicile (les chrétiens sur place, ayant préalablement indiqué aux missionnaires les maisons à visiter en priorité, souvent les personnes rencontrées connaissent de réelles souffrances) ou visites dans des institutions type EPHAD, écoles, ou dans des fermes.
  • Des repas partagés et tables ouvertes dans les salles municipales
  • Des temps de catéchèse et de confessions
  • La messe quotidienne
  • Veillées de louange, de miséricorde
  • Une messe de clôture… ou plutôt d’envoi en mission !
Visite de Mgr Eric de Moulins-Beaufort dans un EPHAD

Chaque membre de l’équipe des missionnaires diocésains est accueillie le soir dans les familles, pour un repas et une nuit. Les discussions se prolongent souvent jusqu’à tard dans la nuit…

Chaque jour l’équipe change de villages. Ainsi, des églises habituellement fermées, sont ouvertes pour une messe, un temps de prières ou de catéchèse. Et les villageois, comme les maires, manifestent leur enthousiasme de voir leur église revivre !

Même le conseil de l’Archevêque qui se tient habituellement le vendredi matin à l’archevêché à Reims, a été délocalisé à Banogne pour l’occasion.

Le principe est donc simple : en annonçant le Christ aux autres, des chrétiens pratiquants goûtent à l’élan missionnaire en se (re)découvrant disciples du Christ et habité de l’Esprit Saint.

Une paroissienne témoigne « Cette mission nous permet de nous retrouver aussi entre chrétiens. Et cela nous redonne de l’énergie!« .

« Ce qui m’impressionne, c’est la joie des gens ! »

Mgr Eric de Moulins-Beaufort et Mgr Bruno Feillet ont tous les deux participé à cette première mission. Ils témoignent de la mobilisation des chrétiens sur place, et de l’accueil réservé dans les mairies, sur les places de villages ou de marchés etc…

« Parfois, on peut discuter pendant 25 minutes. D’autres fois, on ne fait que dire bonjour. Mais on ne vient pas dans un village juste pour célébrer la messe. On s’y arrête et on échange avec les gens. Cela donne de l’épaisseur à la connaissance du territoire » raconte Mgr Eric de Moulins-Beaufort.

Impressionnés par la joie des gens, les évêques ont terminé la semaine par une belle messe à Château-Porcien, où toutes les personnes rencontrées étaient invités à participer et à partager le repas ensuite.

Et Mgr Eric de Moulins-Beaufort de conclure : « La mission, cela fait d’abord du bien aux missionnaires et aux prêtres que nous sommes, car c’est le sens de notre vocation !« 

Cliquez sur la flèche de droite pour faire démarrer le diaporama.

Mission itinérante PORCIEN du 7 au 13 octobre - diocèse de Reims (123)
Album photos de la mission itinérante dans le Porcien
7 au 13 octobre 2019

Partager

Je m'intéresse à la vie du diocèse

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies dans les conditions prévues par nos mentions légales.