L'histoire du diocèse - L'Eglise Catholique à Reims et dans les Ardennes
Accueil | Le diocèse

L’histoire du diocèse

L’histoire du diocèse

Les origines

Le diocèse de Reims fut fondé au milieu du IIIème siècle par Saint Sixte.

Vers 400, Saint Nicaise fonde sa cathédrale à l’emplacement actuel et la dédie à Marie Mère de Dieu. La liste épiscopale était reconnue comme sûre par Mgr Duchesne.

Saint Remi est l’un des premiers grands évêques avec la préoccupation de faire pénétrer la foi dans les campagnes, c’est lui qui baptisa Clovis à la fin du Ve siècle.

Dans l’élan des saints fondateurs, de nombreuses maisons religieuses couvrent le diocèse, en particulier bénédictins et cisterciens. La fin du XIIe et le XIIIe verra la terre se couvrir d’églises à la campagne comme en ville. On connaît la cathédrale Notre Dame, les abbatiales de Saint Nicolas et de Saint Remi comme celle de Mouzon.

Tympan de l’Abbatiale de Mouzon (Ardennes)

A partir du Concile de Trente

Le Concile de Trente a eu des répercussions dans le diocèse avec la personnalité du Cardinal Charles de Lorraine, la fondation de l’Université et du premier séminaire de France. Au XVIIe siècle, c’est la fondation des écoles pour le peuple et les campagnes avec le Bienheureux Nicolas Roland et Saint Jean Baptiste de la Salle.

La révolution est une véritable rupture et la reprise du XIXe siècle est importante avec l’activité du Cardinal Gousset et du Cardinal Langénieux, qui porte l’activité sociale de l’Eglise dans son diocèse et en France.

Mais la Première Guerre Mondiale a fait de nombreux dégâts dans un diocèse coupé en deux par la ligne de feu, et très marqué par les combats. L’entre-deux guerres est une période de restauration matérielle et spirituelle. On restaure ainsi la Cathédrale de Reims, sérieusement endommagé par un incendie pendant la Première Guerre Mondiale.

C’est en 1945 qu’est signé l’armistice à Reims, et la réconciliation France-Allemagne est scellée en 1962 avec De Gaulle et Adenauer. Une plaque commémorative est installée devant la Cathédrale de Reims.

Mgr Eric de Moulins-Beaufort, entouré du père Jean-Pierre Laurent et de Mgr Johannes Bündgens, évêque auxiliaire d’Aix-la-Chapelle, devant la plaque commémorative, le 11 novembre 2018 ( ® Michel Pourny)

Depuis le Concile Vatican II

Mgr François Marty était alors Archevêque de Reims. C’est lui qui, pendant le concile Vatican II, donna au diocèse un nouvel élan.

Une date importante fut aussi la visite du Pape Jean-Paul II le 22 septembre 1996, et la Célébration du 15ème Centenaire du Baptême de Clovis.

Une démarche synodale sur les « Nouvelles Paroisses » en 1997 (on passe alors de 600 paroisses à 80) invite tout le peuple de Dieu à être actif et responsable de la vie de l’Église.

Avec l’arrivée de Mgr Eric de Moulins-Beaufort en octobre 2018, un nouvel élan missionnaire est impulsé, pour aller plus loin et  rejoindre ceux qui sont aux « périphéries », comme y invite le pape François. De nouveaux espaces missionnaires voient le jour, et l’accent est alors mis sur l’annonce de l’Évangile.


Partager

Actualités du diocèse

Le nouveau projet missionnaire diocésain résumé

« Le projet pastoral initié en septembre 2019 met en œuvre ces deux axes : d’une part, sont mis en place des lieux eucharistiques dominicaux ; d’autre part, sont constituées autour des prêtres des équipes missionnaires, chargées d’aller stimuler la vie chrétienne et susciter des fraternités en se déplaçant, par intervalles réguliers, de lieux en lieux, dans toutes […]

Lire plus

Je m'intéresse à la vie du diocèse

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies dans les conditions prévues par nos mentions légales.