Réinventer le geste de paix en langue des signes - L'Eglise Catholique à Reims et dans les Ardennes

Actualités

Publié le 1 juin 2020

Réinventer le geste de paix en langue des signes

Les règles sanitaires en vigueur imposent aux fidèles un geste de paix à distance. Il n’est plus possible de se serrer la main, et encore moins de s’embrasser. La pastorale de la santé propose un nouveau type de geste de paix.

Et si nous vivions dans le respect des gestes barrières le GESTE de l’ECHANGE de la PAIX en langue des signes française LSF lors des célébrations à venir ?

Le Père Xavier Loppinet ,dominicain, en charge de la Pastorale des sourds du diocèse de Rennes et membre de la coordination de la Pastorale des Sourds de France (CPSF) en décompose le geste.

Dimanche il y a deux semaines, le 10 mai, j’ai célébré la messe avec mes frères dominicains et je leur ai appris à dire en LSF la « paix du Christ ».
Normalement le prêtre dit « Frères et sœurs, dans la charité du Christ, donnez-vous la paix ». Et alors, on se serre les mains. Mais maintenant avec la situation du coronavirus, c’est impossible, c’est dangereux.
Après la messe, un frère m’a dit, que c’était beaucoup mieux que simplement sourire et courber la tête. Alors j’ai réfléchi et je me suis demandé pourquoi c’est mieux ? Parce que c’est comme les verbes directionnels, il y a un mouvement vers la personne. Sinon, seulement le sourire > la communion, c’est très peu sensible comme geste de communion. Peut-être à l’avenir, ce geste Pi = typique Sourd sera accepté, reçu par les entendants. Nous verrons. Que Dieu vous bénisse !


Partager

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies dans les conditions prévues par nos mentions légales.