Partons à la rencontre - Lettre d'Infos Janvier 2020 - L'Eglise Catholique à Reims et dans les Ardennes

Actualités

Publié le 11 janvier 2020

Partons à la rencontre – Lettre d’Infos Janvier 2020

Edito de Mgr Éric de Moulins-Beaufort

Dans notre projet pastoral, le fruit des missions itinérantes sera la constitution de « fraternités de proximité ». Il en existe beaucoup dans notre diocèse, déjà, issues des groupes de lecture biblique, des équipes du Rosaire, de la mise en place des paroisses « nouvelles » en 1997… Cependant un fait est nouveau. Aujourd’hui, vivre en chrétiens, suivre le Christ, nous distingue des autres. Il faut accepter un fardeau supplémentaire, le « fardeau léger » et le « joug facile à porter » du Seigneur Jésus (Mt 11, 29-30) . En particulier, nous devons accepter que le baptême reçu crée entre nous des liens nouveaux qui ne sont pas ceux de la chair et du sang, ni ceux du voisinage ni même ceux de l’appartenance à une même nation : le Christ Jésus est le Fils unique venu en ce monde pour faire de nous ses frères et ses sœurs. Lui, l’Unique, il se réjouit de partager sa filiation unique à beaucoup d’autres et alors même que ces « beaucoup » n’en sont pas dignes ! L’Eucharistie à laquelle nous participons ou à laquelle nous nous unissons d’intention nous ouvre de l’intérieur les uns aux autres ; elle prépare la communion éternelle. IL est important que nous en fassions ici-bas l’expérience, que nous tentions cette aventure.

C’est pourquoi je vous propose une charte des « fraternités de proximité ». Il s’agit d’un engagement sérieux, pas écrasant pour autant, dont le seul but est de nous permettre à tous de goûter la joie d’être soutenus au long de notre vie par des frères et des sœurs qui le sont au nom de notre foi commune au Seigneur Jésus.

Les religieuses et les religieux, au cœur du peuple que nous constituons, nous montre l’exigence et la beauté de la fraternité vraiment consentie. Elle suppose de passer de la sympathie à la charité par le pardon des agacements ou des frottements que la vie suscite fatalement entre nous et que la fraternité nous appelle à dépasser par plus de vérité, d’humilité et d’amour.

Ah, si tous nous reconnaissaient comme des frères et des sœurs de Jésus !

+ Eric de Moulins-Beaufort
Archevêque de Reims et des Ardennes

Au menu de la Lettre d’Infos de janvier 2020 :


Téléchargements

01-2020-JANVIER_MAG DIO REIMS

Partager

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies dans les conditions prévues par nos mentions légales.