Lettre d'Infos Mars 2020 - L'Eglise Catholique à Reims et dans les Ardennes

Actualités

Publié le 3 mars 2020

Lettre d’Infos Mars 2020

Edito de Mgr Éric de Moulins-Beaufort

Chers frères et sœurs,

Nous voici entrés dans le Carême. Trente adultes de notre diocèse se préparent à être baptisés dans la nuit de Pâques. Je les appellerai solennellement au nom du Seigneur, le dimanche 1er mars à Saint-Remi de Charleville-Mézières, pour qu’ils se préparent au don de Dieu. Vous apprendrez à les connaître, lors des célébrations eucharistiques du dimanche, dans les « lieux eucharistiques » : les trois derniers dimanches de Carême, en effet, l’Église célèbrera pour eux les scrutins et vous les entourerez de votre prière. Recevoir le baptême, en effet, est naître à nouveau, entrer dans un chemin de vie nouvelle. Leur attente est grande, leur joie ardente ; ils quittent une manière de vivre leur humanité pour se laisser brancher sur la charité de Dieu, l’amour jaillissant qu’est Dieu en lui-même. Que nos communautés eucharistiques leur permettent d’expérimenter, autant qu’il est possible ici-bas, combien vivre de la foi, de l’espérance et de la charité est libérant et dilatant et transfigure nos relations humaines limitées dans l’attente de la communion éternelle.
Chacun de nous est donc appelé à vivre le Carême avec intensité. Le jeûne du Mercredi des Cendres et du Vendredi-Saint, l’abstinence de chaque vendredi, ne sont que des signes, mais ils sont des signes que nous ne devons pas négliger. Ensemble, nous nous soutenons mutuellement pour être davantage au Christ, moins dispersés, moins sensibles au va-et-vient du flux de la publicité, des rumeurs, des sollicitations multiples. Nous sommes capables de nous organiser pour trouver le temps de regarder une série : et pour la prière ? et pour le service des autres ?
Le Carême nous offre l’occasion de modérer notre consommation. C’est ce qu’on appelle l’ascèse. Nous n’aimons pas beaucoup nous priver. Réalisons ce que tout plat partagé en famille ou chez des amis contient d’affection et de travail ; tout ce qu’un produit acheté concentre en lui d’efforts pour le produire, pour le transporter, pour le vendre, et parfois aussi de rapports d’injustice ou de violence. L’écologie intégrale vient enrichir notre ascèse de Carême. Réduire le superflu nous permet de goûter la substance de chaque chose… Un monde nouveau se prépare, celui de la communion éternelle. Bon et saint Carême à tous !

Au menu de la Lettre d’Infos de mars 2020 :


  • Agenda
  • Actualité : Pourquoi les journaux paroissiaux s’arrêtent à Pâques ?
  • Actualité du mois : Retraite dans la vie, un chemin vers Pâques
  • 3 questions à : Agnès Levesque sur le parcours Gratitude de la communauté de l’Emmanuel
  • Témoin d’aujourd’hui : des jeunes (14-18 ans) ayant participé à Jubilate l’an dernier et s’apprêtant à réitérer l’expérience.
  • Regard de chrétien sur le jeûne.
  • Actualité : Journée « en route pour la mission » le 21 mars à St-Remi (Reims)
  • Retour en images sur : dessin de l’opération « Dessine-moi Notre-Dame de Paris » choisi par l’équipe Com’, conférence du P. Lochet du 21 février + encart [nouveau vocabulaire, l’explication du vicaire général. VICAIRE FORAIN]
  • Jubilate : weekend pour les 14-18 ans les 27, 28, 29 mars 2020

Téléchargements

02-2020-MARS_MAG DIO REIMS

Partager

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies dans les conditions prévues par nos mentions légales.