[Témoignage] Se tourner vers la foi à l'âge adulte : témoignage d'un catéchumène - L'Eglise Catholique à Reims et dans les Ardennes

Actualités

Publié le 16 février 2021

[Témoignage] Se tourner vers la foi à l’âge adulte : témoignage d’un catéchumène

Sébastien, 43 ans, est marié et père de deux enfants. Ouvrier viticole à Verzenay, il sera baptisé dans la nuit de Pâques à l’église Sainte-Bernadette de Tinqueux. Il témoigne de son chemin marqué par des rencontres inoubliables.

Je n’ai pas reçu d’éducation catholique. Mes parents se considéraient comme athées et estimaient que le choix du baptême m’appartenait.

Lors d’un voyage en Suisse en 2004, des évangélistes dans la rue m’ont offert un Nouveau Testament. Il est resté longtemps dans ma bibliothèque sans que je ne l’ouvre.

Vers 40 ans, j’ai commencé à avoir des problèmes de santé J’ai eu peur de mourir. Je me suis posé la question du sens de la vie. J’étais dans le flou. Un jour, dans le cadre médical, une personne avec qui je discutais m’a dit « Pries-tu Marie ? ». Cette question m’a bouleversé. Et j’ai commencé à réfléchir sur la foi. Je voulais rencontrer quelqu’un d’Eglise. Grâce à une recherche internet, j’ai trouvé les coordonnées d’un diacre près de chez moi. Très gentiment, il m’a reçu dans son salon et j’ai pu lui confier les problèmes auxquels j’étais confronté. Il a notamment cité un passage de l’Evangile : celui où Zachée est perché sur un arbre. Je ne savais pas encore quelle était ma place, mais lors de ces échanges, je me suis senti écouté et serein.

En septembre 2019, j’ai commencé les réunions mensuelles avec des personnes qui vivaient la même chose que moi. Nous étudions et partagions autour des Evangiles. Mon chemin s’éclairait peu à peu, même si je ne pensais pas encore au baptême à ce moment-là. J’ai beaucoup d’admiration pour les personnes qui accompagnaient notre groupe. Leur foi solide est un vrai repère. Avec eux, je me suis toujours senti très libre. Les rencontres, l’accueil et le partage de ces paroissiens m’ont beaucoup rassuré. Et puis naturellement, j’ai commencé la préparation au baptême.

Mes proches ne comprennent pas tous ma décision. Mes enfants s’intéressent et se questionnent. Je partage des moments de foi avec eux. Pour les autres, je sais qu’avec le temps, ils accepteront le chemin que j’ai choisi.

Après le baptême, j’aimerai œuvrer pour les autres. Je souhaiterai mettre mes talents au service de mon prochain. Je vais me laisser guider par ce commandement de Jésus : « Aimez- vous les uns les autres ».

Découvrez l’interview de Sébastien sur la fraternité en vidéo sur YouTube dès le vendredi 19 février, dans le parcours en ligne « Carêm’EnFrères »


Partager

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies dans les conditions prévues par nos mentions légales.