Retour sur le pèlerinage à Paray-le-Monial - L'Eglise Catholique à Reims et dans les Ardennes

Tous les articles

Publié le 10 juin 2024

Retour sur le pèlerinage à Paray-le-Monial

Le pèlerinage diocésain de Bairon, pour nous s’est prolongé sur l’autre rive, la Bourbince, en Saône et Loire à Paray le Monial, pour le jubilé des 350 ans des apparitions de Notre Seigneur à Marguerite Marie, du 26 au 30 mai 2024.

Nous avons pu apprécier l’accompagnement du Père Dominique Fleury, Christian Devaux et Eliane son épouse, Jean-Pierre et Antoine, qui avaient composé un beau livret de route, tout en couleurs, pour découvrir d’autres lieux et saints que nous ne connaissions que superficiellement, ou pour certains, grande découverte, en passant par Taizé, des 27 participants Ardennais, sur le car de 50 composé de participants de la Marne et autres rives.

Un petit pélé par rapport au Lac de Bairon, mais un pélé bien joyeux, ensoleillé, sur les pas de Marguerite Marie et de St Claude de la Colombière. De plus commencé par le dimanche de la Sainte Trinité, comme l’une de nos paroisses Ardennaises la Trinité des Monts, pour nous mener au cœur de Jésus.

Quels beaux lieux découverts, de repos, de vie,  de réconciliation, et de présence du Christ, Terre Sainte également ! Paray le Monial c’est un lieu spécial pour la sanctification des prêtres, comme le disait le Saint Curé d’Ars. Rendre Amour pour Amour tout simplement, avec simplicité et Cœur.

Paray, ce n’est pas le lieu de la guérison immédiate. Comme le dit Maurice Vendel « Dieu est une rencontre au plus intime de soi ». Dieu ne juge pas, il est bienveillance, il est Présence. Nous pouvons décharger sur lui nos inquiétudes. J’ajouterais sans volontarisme, que l’on peut en faire part à nos proches, et à la périphérie. Parler de Paray le Monial, c’est aussi parler de la réparation de nos cœurs blessés et de rendre Amour pour Amour selon nos talents.  En passant à Nevers, auprès de Ste Bernadette, ce pèlerinage a fait le lien avec le pèlerinage diocésain de Lourdes, tout un rayonnement ! et l’on voyage pour découvrir aussi la beauté architecturale et significative des monuments, et les trésors du  musée du Hieron à Paray, à Cluny, à Nevers.( C’est un parcours aussi bien pour des baptisés qui se renouvèlent dans ce pèlerinage à Paray ou des recommençants  ou autres intéressés qui souhaitent sortir de leurs habitudes ! chacun son rythme et sa sensibilité !)

« Ô cœur d’amour, je mets toute ma confiance en vous, car je crains tout de ma faiblesse , mais j’espère tout de votre bonté. » Ste Marguerite Marie.

Véronique


Partager

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies dans les conditions prévues par nos mentions légales.