Neuvaine à Saint Remi - Prions pour les décideurs politiques et économiques - L'Eglise Catholique à Reims et dans les Ardennes

Actualités

Publié le 28 avril 2020

Neuvaine à Saint Remi – Prions pour les décideurs politiques et économiques

Du jeudi 23 avril au vendredi 1er mai, à l’initiative de l’espace missionnaire Reims Sud, le diocèse de Reims et des Ardennes vous propose de vivre une neuvaine à Saint Remi pour nous aider à surmonter l’épreuve du Coronavirus et du confinement.

Ce mardi 28 avril, nous vous proposons de prier spécialement pour les décideurs politiques et économiques.

La neuvaine s’organise comme suit

  • Une anecdote sur la vie de Saint Remi raconté par l’historien, Patrick Demouy
  • Une exhortation donnée par le père Jean-Louis Oudinot, curé de la basilique Saint Remi
  • Un morceau d’orgue proposé par l’organiste titulaire de la basilique Saint Remi, Benjamin Steens
  • Une prière dite par les sœurs Clarisses de Cormontreuil
  • Le chant traditionnel à Saint Remi

Vous pouvez suivre cette neuvaine en direct sur RCF Reims-Ardennes chaque jour à 18h30 ou grâce à la vidéo ci-dessous.

Exhortation du jour – Prions pour les décideurs politiques et économiques

par le père Jean-Louis Oudinot, curé de la Basilique Saint Remi

Nos sociétés à la suite de la pandémie sont confrontées à de graves situations économiques, usines et commerces à l’arrêt. De telles difficultés n’étaient pas survenues depuis la Deuxième Guerre Mondiale. De plus dans les années passées se sont affaiblis la capacité à s’assembler, à construire un projet commun, à assurer une solidarité pour affronter les difficultés de la vie. L’horizon maintenant est à la reconstruction. C’est l’affaire de tous.

Les décideurs et acteurs économiques ont leurs propres responsabilités. De graves questions de revenus, de travail, de pouvoir d’achat se posent pour de nombreuses personnes. Dans cette reconstruction, le contact humain pour comprendre le vécu et les situations de chacun est essentiel. Le dialogue social est aussi primordial. Il faut écouter tous ceux et celles qui ont des difficultés d’accès aux droits sociaux, comme au numérique.

Beaucoup ont l’impression de survivre avec la grande angoisse de l’avenir, et non pas de vivre. Dans la remise en route de l’économie, l’attention aux personnes va être déterminante. Il va falloir continuer à insérer le maximum de personnes dans l’activité économique, tout cela en évitant au maximum les licenciements. La reconstruction devra se vivre avec nos partenaires européens. Ainsi, tous les acteurs économiques devront être guidés par la recherche du bien commun et la nécessité de mettre l’humain au centre de la société.

Ecoutons le Pape François nous redire dans sa lettre encyclique Laudato Si : « Au-delà des intérêts limités des entreprises et d’une rationalité discutable, il est nécessaire que l’on continue à se donner comme objectif prioritaire, l’accès au travail pour tous. »

Que Saint Remi, patron de notre diocèse, aide tous les acteurs, tous les décideurs économiques et politiques de notre pays à rebâtir un vivre ensemble dans la justice et la paix.

Chant à Saint Remi

Honneur et gloire à Toi,
Dieu très bon,
Toi seul es saint, Toi seul es grand,
Par saint Remi l’Apôtre des Francs,
conduis ton peuple vers ta maison.

Que la foi brille dans nos cœurs,
Que nos yeux chantent l’espérance :
Dieu nous donne la délivrance,
L’Amour du Christ nous rend vainqueur.


Partager

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies dans les conditions prévues par nos mentions légales.