L'Avent - L'Eglise Catholique à Reims et dans les Ardennes

Actualités

Publié le 3 décembre 2019

L’Avent

Non ce n’est pas une faute d’orthographe !

Ce temps qui précède la grande fête chrétienne de Noël, qui est au début « avant » Noël, nous prépare à l’avènement du Seigneur, c’est donc bien l’avent !

Le 1er jour de l’« année des chrétiens » – l’année liturgique – est toujours  le 1er dimanche de l’Avent, soit cette année,  le 1er décembre.

Le mystère de Noël c’est la venue de Dieu parmi nous, au milieu de nous. Il est né comme un homme et est mort comme un homme.

Jésus vient dans notre histoire. Il vient sanctifier notre vie. Ce temps nous appelle à accueillir le règne du Christ dans nos vies. Le temps de l’Avent est un temps de conversion, puisqu’il nous invite à scruter la lumière de Dieu qui est en train de poindre. Face au fatalisme ambiant, la parole de Dieu nous engage à la persévérance. La Parole de Dieu nous invite au ralentissement, à l’attente, la vigilance et l’écoute, au partage et au désintéressement, à la sobriété et au refus des apparences. Même si la couleur liturgique est le violet, l’Avent revêt une tonalité moins pénitentielle et plus joyeuse que le temps préparatoire à Pâques, le carême. Cette dimension est particulièrement marquée le troisième dimanche de l’Avent, appelé dimanche de « Gaudete », c’est-à-dire réjouissez-vous ! La plus grande fraternité c’est de conduire nos frères vers notre Père commun, dans notre maison commune. Nous sommes enfants de l’unique Père. La bonne nouvelle est annoncée aux pauvres. [rejoignez l’équipe d’évangélisation sur le marché de Noël de Reims]

Plusieurs traditions lui sont attachées notamment  le calendrier de l’Avent (décliné spécifiquement dans notre diocèse, et plus largement dans notre Province, avec l’opération Le Chemin vers Noël), et aussi la couronne de l’Avent, ornée de quatre bougies à allumer au fur et à mesure des quatre dimanches : la venue du Christ étant associée à la lumière.

Autre magnifique tradition, la crèche que St François d’Assise aurait inventée sous forme de crèche vivante pour ses contemporains, à Greccio, au cours de la nuit de Noël 1223. Les crèches aujourd’hui encore sous des aspects très différents, font partie de notre vie. [Ne manquez pas l’exposition de crèches du 30 novembre au 5 janvier à La Maison St-Sixte, dont l’originale crèche de Martha, originaire du Honduras, créée à l’image de son pays]

A Greccio précisément le pape François vient de signer, dimanche 1er décembre, la lettre apostolique « Admirabile signum » sur la signification et la valeur de la crèche.

Retrouvez l’interview complète « L’Avent et la crèche de Noël » de Mgr Bruno Feillet dans l’émission « Parole d’Évêque » sur RCF Reims-Ardennes :


Partager

Je m'intéresse à la vie du diocèse

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies dans les conditions prévues par nos mentions légales.